17e CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DU CILSS Déby réitéré l’attachement des pays du CILSS à la souveraineté du Mali

227

Sous la présidence du président de la République du Tchad, Idriss Déby Itno, président en exercice sortant du CILSS, la 17e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du CILSS s’est tenue hier à Bamako. Une rencontre au cours de laquelle il a passé la main à son homologue du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita. La rencontre a réuni aussi les présidents de la République de Mauritanie, du Niger, du Burkina Faso, du Premier ministre Guinéen, et plus plusieurs invités spéciaux.

Après avoir souhaité la bienvenue aux participants, le président de la république, IBK, désormais président en exercice du CILSS, a rappelé à ses homologues que le CILSS représente, pour les Etats membres, un instrument privilégié de coopération pour le développement durable et de stabilité. Face aux défis nouveaux, le Chef de l’Etat a invités à faire évoluer les types de gestion. Il a ainsi sollicité une implication optimale des responsables et des peuples, la nécessité brulante de mise en œuvre des cadres institutionnels nouveaux afin d’impliquer les communautés de base. Il a également invité les partenaires techniques et financiers à mobiliser les ressources nécessaires pour le financement des programmes et projet du CILSS. IBK a enfin rassuré que le Mali reste déterminé à appuyer toutes les initiatives et toutes les actions contribuant à une meilleure articulation des interventions de sécurité alimentaire et nutritionnelle et la gestion durable des ressources naturelles dans les pays du sahel et ouest-africains.

Le président sortant, Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad, rappelé que cette 17 e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement se tient dans contexte d’insécurité dans le sahel. Au nom de ses pairs, il a réitéré l’attachement des pays sous tutelle du CILSS à la souveraineté de la République du Mali, à son intégrité territoriale et sa laïcité. Il a fait savoir que la prévention à la gestion de la crise alimentaire constitue un maillon essentiel dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle durable permettant aux populations des Etats membres de mener une vie saine et active. Il a saisi l’occasion pour rappeler les progrès réalisés par le CILSS au cours des dernières années. Il a invité les pays membres à réfléchir à des stratégies innovantes pour assurer le financement durable et le maintien du personnel.

Quant aux Partenaires techniques et financiers, ils ont réaffirmée leur engagement à soutenir le CILSS dans son combat contre l’insécurité alimentaire et les effets négatifs des changements climatiques.

A l’issue de la rencontre, les chefs d’Etat et de gouvernement du CILSS ont pris des engagements pour rendre possible un autre sahel, capable d’assurer sa sécurité alimentaire, la gestion rationnelle des ressources naturelles au sahel et à mieux gérer les effets négatifs des changements climatiques.

L’occasion a été saisie par CILSS, à travers son secrétaire exécutif, pour remettre une distinction au président en exercice sortant, Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad, pour son engagement à faire du CILSS un véritable outil de développement du sahel et de l’Afrique de l’ouest.

Youssouf Coulibaly

Source: L’ Indicateur Du Renouveau