13ème édition de la Coupe du Mali d’Escrime Alima Dembélé de l’USFAS et Gaoussou Coulibaly n°1 d’ECO sur le podium

276

Sous la présidence du premier vice-président de la Fédération malienne d’escrime, Moussa Balla Samaké, des représentants des ligues et clubs de Bamako, Sikasso et Ségou et des inconditionnels de l’escrime, s’est déroulé, le samedi 14 Octobre 2017, au Centre Olymp-Africa de Banankabougou, les finales dames et messieurs de la 13ème édition de la Coupe du Mali d’escrime.
Pour cette treizième édition, ils étaient au total 33 concurrents à prendre part dont 19 hommes et 14 dames. Ils sont venus de cinq clubs de Bamako: Diarra’s club, Escrime Club (DEC), Escrime Club Olymp Africa (Eco) Milian International Fencing Academy (MIFA), Titan Escrime Club (Titan), Usfas Escrime club (Usfas). De plus, il y a eu la participation des postulants des ligues des régions de Sikasso et de Ségou.
Après une journée d’âpres luttes entre les participants, les finales ont mis aux prises du côté des dames, Alima Dembélé (de l’Usfas) et Mariam Théra (de l’Usfas. Chez les hommes, c’était Gaoussou Coulibaly n°1 (ECO) et Gaoussou Coulibaly n°2 (DEC). Les finales se sont disputées avec l’épée et en quinze touches. Ainsi, le match des dames sifflé par l’arbitre Oumar Diarra, a vu Alima Dembélé s’imposer (par 15 touches contre 9 touches) à sa rivale Théra.
Pour les hommes, le match qui a été sifflé par l’arbitre Issa K. Coulibaly, a vu Gaoussou Coulibaly n° 1 l’emporter par 15 touches contre 5 touches face à son rival Gaoussou Coulibaly n°2. Du coup, Alima Dembélé devient tenante du titre de la coupe du Mali d’Escrime 2017. Elle réalise de ce fait le doublé (championnat et coupe du Mali).
Gaoussou Coulibaly n°1 devient vainqueur de l’édition 2017 chez les hommes. Remises de médailles aux trois premiers des deux catégories, d’enveloppes symboliques, et trophées aux deux premiers par les dirigeants de l’Escrime en guise d’encouragement, et trophée aux deux premiers, par les dirigeants de l’Escrime en guise d’encouragement, ont été faites.
Tout cela n’aurait été possible sans l’accompagnement sans faille des partenaires. L’on retient le Comité national olympique et sportif du Mali, Sotelma-Malitel et le ministère des Sports. Emu du bon déroulement de la compétition et le fair-play qui a prévalu entre les concurrents, le premier vice de la Fédération malienne d’escrime, Moussa Balla Samaké, dira : «Nous saluons les joueurs pour le fair-play qui prévalu durant tout le tournoi et le bon niveau des joueurs. Nous continuons à travailler pour rehausser encore plus haut leur niveau afin de hisser plus haut le drapeau malien sur les toits africain et mondial. C’est pour cette raison d’ailleurs que le Mali prendra part, au mois prochain, au tournoi de la Coupe du monde d’escrime des sabres en Algérie. Cela dénote tout l’engagement de la Fédération à tout mettre en œuvre pour se mesurer aux escrimeurs du monde entier».
Hadama B. Fofana