HCME : Habib Sylla rend compte au ministre des Maliens de l’Extérieur

30

Le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), Habib Sylla, a restitué mardi les conclusions du conseil d’administration du HCME au ministre Abdrahamane Sylla.

Après le conseil d’administration du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), tenu du 14 au 15 avril à l’hôtel Radisson, le président de l’organisation, accompagné d’une forte délégation, a été reçu ce mardi 18 avril 2017 par le ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr. Abdrahamane Sylla. Il s’agissait, pour Habib Sylla, de rendre compte des conclusions de ce conseil.

Habib Sylla a félicité le ministre Dr. Sylla pour sa reconduction dans l’équipe gouvernementale et réitéré le soutien de la diaspora à l’accompagner dans sa mission particulièrement dans la mise en œuvre de la Ponam. Il a remercié le ministre Sylla pour l’accueil et les conditions de travail offertes aux délégations venues de 40 pays et pour avoir doté le HCME d’un siège avec toutes les commodités. A l’en croire, cette réalisation va galvaniser, renforcer les liens et améliorer les conditions de travail du HCME.

Les recommandations fortes
Le conseil d’administration, sanctionné par une conférence extraordinaire, a recommandé, entre autres, l’organisation prochaine d’une conférence extraordinaire, la mise en œuvre du Ponam, la facilitation de l’octroi de pièces d’identité, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, la bonne gouvernance et l’union sacrée dans les bases du HCME et la sécurisation juridique des investissements des Maliens de l’Extérieur.

Le ministre Sylla a invité l’organisation à la sensibilisation des compatriotes sur les difficultés qui entourent l’obtention des pièces d’identité et assuré que tout sera mis en œuvre pour doter chaque Malien de l’Extérieur d’un numéro d’identification national (Nina) pour mettre fin à toutes les tractations auxquelles ils sont confrontées. Le chef du département a demandé à la diaspora d’investir dans l’économie nationale à travers la nouvelle loi qui régit le partenariat public-privé.

Il a annoncé le recouvrement de plus de 140 milliards de F CFA pour la mise en œuvre prochaine de la Ponam et de l’ouverture d’une ligne de crédit d’un milliard de F CFA au profit de la diaspora à l’initiative du chef de l’Etat. Sans oublier la convention signée avec la BIM-SA pour accompagner les Maliens de l’Extérieur dans leur politique d’investissement dans des secteurs porteurs au Mali.
Le ministre des Maliens de l’Extérieur a dénoncé les exactions contre nos compatriotes au Gabon, en Libye et dans certains pays magrébins.
O. D.