EN UN MOT Le laissez-passer européen qui fait débat

199

La question migratoire risque de s’inviter au sommet Afrique-France qui s’ouvre dans quelques jours à Bamako. Surtout l’expulsion des migrants africains en situation irrégulière avec le très sulfureux laissez-passer européen qui est loin de faire l’unanimité entre Africains et Européens.

Si pour les seconds, il s’agit d’un document légal qui permet à un État européen, de forcer l’expulsion d’étrangers sans papiers en émettant lui-même un document d’entrée dans un pays tiers, les seconds le contestent tout comme les associations de défense des droits de l’Homme.

Et notre gouvernement vient d’ailleurs de hausser le ton contre la procédure en refoulant le 29 décembre deux expulsés de Paris et en mettant en garde toute compagnie aérienne qui atterrira à Bamako avec un migrant accompagné de ce document considéré sans valeur. Seulement voilà, les Européens n’attendent pas de cette oreille et risquent de riposter à l’hostilité des partenaires africains. Donc dossier à suivre.
DAK