APEJ : Visite inopinée du ministre Ben KATTRA

28

Il est 7h30, ce mercredi 19 avril 2017, quand la voiture noire du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle s’immobilise dans la cour de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ).
Première consigne du ministre Maouloud Ben KATTRA, pour annoncer les couleurs de cette visite inopinée : empêcher tous les retardataires d’accéder à leur bureau respectif.

La moralité qui sous-tend cette consigne, expliquera plus tard le ministre Ben KATTRA, est que la ponctualité est gage d’efficacité dans le travail, en plus d’être un des indicateurs objectifs pour la rigueur et la conscience professionnelles.

C’est d’ailleurs le message qu’il transmettra à l’ensemble du personnel qu’il rencontre dans la salle de réunion de l’APEJ, en présence du Directeur général de cette boîte, M. Amadou CISSE : du travail, encore du travail, rien que du travail.

« Rien ne peut justifier le retard ou l’absentéisme, sauf en cas de forces majeures, comme le prévoit la législation du travail », a soutenu le ministre, après avoir insisté sur la valeur du travail pour chaque agent, du premier responsable au planton.

« Je ne suis pas venu ici, ce matin, en policier, ni en gendarme », a-t-il apaisé, avant d’exhorter le personnel en ces termes : « Rien ne doit vous détourner de votre conscience pour bien faire ».
« Vous êtes au service de votre directeur, qui est lui-même au service du ministre, lequel est au service du président de la République, ce dernier étant au service de l’ensemble des citoyens de notre pays », a indiqué le ministre Ben KATTRA, rappelant au passage la mission à lui confiée par le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, et le Premier ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA.

« Votre structure est une des agences phares de notre pays parce que, véritable laboratoire de la Politique nationale de l’emploi, l’APEJ est entièrement dédiée à l’emploi des jeunes, notamment pour l’atteinte de l’objectif des 200 000 emplois fixés par le Président de la République », a justifié le ministre.

« J’ai pris le train à la gare, avant la gare finale, pour la réalisation de cet objectif au bénéfice de notre jeunesse, singulièrement les jeunes ruraux ou faiblement scolarisés qui sont les plus nombreux », a-t-il illustré, en référence à la vocation agro-sylvo-pastorale de l’économie de notre pays.

« Je compte sur vous pour aller au-delà de cet objectif », a invité le ministre Ben KATTRA qui avait eu droit, auparavant, à une visite guidée des locaux pour s’enquérir des conditions de travail des agents et de l’état d’exécution des tâches confiées à chacun d’entre eux dans le cadre du Plan d’opération sectoriel de l’APEJ.

Avant de quitter les lieux, le ministre a prodigué à chacun d’eux des conseils pour le travail bien fait, en invitant à cultiver une conscience professionnelle aiguë, avec des résultats probants et concrets, pour mériter du service employeur et du pays entier.
Source : CCOM/MEFP